Marathon day 2011 – part 2

depart_marathon_paris

 

Le jour J

Après des semaines, et même des mois de préparation, nous voilà tous prêts pour le départ. Il est 6h30. Nous sommes tous dans le carrosse du Brother.

Arrivée vers 7h30. On se gare porte Dauphine. Tout le monde s’équipe. Nos running men enfilent leur beaux t-shirts personnalisés: photos de baby runner pour Running Man et message de ses enfants pour le Boss. Quant à nous, nous enfilons nos T-shirts de desperate runner’s wives avec des portraits de nous en couple et des messages de soutien. Le Brother et le Patriarche ont eux aussi les leurs. Nous nous avançons tranquillement vers l’Arc de Triomphe, point de départ de ce marathon de Paris qui accueillent plus de 30 000 fous furieux runners passionnés.

Après une séance photo et moults encouragements, nous nous séparons. J’ai le ventre noué et le clandestin qui a élu domicile dans mon bidon depuis maintenant plus de 3 mois ne m’aide pas à me sentir mieux…!!

En les voyant s’éloigner, je ressens une première bouffée d’émotion : Ca y est, on y est, on ne peut plus reculer. Il faut assurer. C’est un mélange d’appréhension  et de fierté qui m’envahit. Mais pas le temps de cogiter. Il est l’heure pour nous de rejoindre le 1er point de RDV au 6ème km.

Je vais bien, tout va bien.

On arrive tranquillement au 6ème km. Béni soit le métro !! Après un petit ravitaillement (y’a pas d’raison hein ???!!!), on se positionne. Nous sommes super bien organisés. Brother est en éclaireur et nous fait signe lorsqu’il voit arriver nos champions pour que nous puissions dégainer nos compacts et hurler à plein poumons que oui, ils sont les meilleurs, que oui, on les aime et que oui on est fière d’eux !

Les 1ers coureurs arrivent. Ils ont une des ces allure… Je suis impressionnée ! Puis quelques minutes plus tard, c’est un raz de marée humaine qui déboule et envahit les rues de Paris. C’est…  C’est… C’est… whaou ! Magique, impressionnant, terrifiant, émouvant, …

On découvre alors l’Ambiance d’un marathon. Et on s’amuse à découvrir les déguisements tous aussi insolites les uns que les autres : les haïtiens, l’homme au chapeau stade de foot, le prisonnier équipé de son boulet poursuivi par deux policiers, les pères noëls, le marsupilami, les 20 personnes attachées ensemble, …  Mes préférés resteront les deux anglais habillés en « Où est Charlie ? » Je trouve l’idée excellente ! Trouver Charlie parmi 30 000 personnes, je ne l’avais encore jamais fait. C’était une grande première. Toutes ces personnes surprenantes ont égayé notre journée (C’est pas qu’on s’ennuyait hein !) et ont été nos points de repères tout au long de la course.

Nous voyons donc nos runners arriver le sourire aux lèvres. Ils ont une belle allure, semblent décontractés, sont souriants. Tout va bien. Nous sommes fiers d’eux !! Regonflés par cet épisode, nous rejoignons notre 2ème point de RDV. Direction le 23ème km !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>