La grande gueule

hippo-grande-gueule

Ce spécimen est lourd… mais vraiment lourd.

Complexé dans sa vie sociale au quotidien, il se sent obligé d’attirer l’attention sur lui en permanence. Il sait tout, mieux que tout le monde.

Pour le faire savoir, la grande gueule parle fort mais ce n’est pas parce qu’elle a un problème d’audition quelconque. Oh non, elle a juste un problème d’égo et elle tient à ce qu’un maximum de personnes profite de son savoir !

– Tes chaussures ? Elles sont bien mais t’es sûr que l’amorti correspond bien à ton profil de pronateur ?

– Ton maillot ? Il est bien mais est-ce qu’il laisse suffisamment respirer ta peau pour que l’aération soit optimale ? (Ce qui, soit dit en passant, est un argument complètement stupide car après 42,195km, mon odorat ne fait plus la différence entre THE maillot de pro et celui de l’amateur…)

– Tes gels ? C’est pas mal mais prends plutôt le spécial endurance / antioxydant / effort extrême / anti fatigue musculaire / énergie instantanée… Tu verras, ils sont mieux et bien plus adaptés.

– Ton plan d’entraînement ? Il est bien mais as-tu bien prévu l’aternance de tes séances VMA, endurance, …

– Ton parcours ? Il est bien mais je ne suis pas sûr qu’il contienne suffisamment de côtes, plats, descentes, cols, …

– Ton allure ? Elle est bien mais tu devrais peut-être courir plus vite…

En gros, tout ce que tu entreprends pour te préparer à affronter le macadam, c’est bien mais… Mais la grande gueule sait tout mieux que toi ! Je te l’ai déjà dit !!

Bien sûr, par pur altruisme et générosité, elle se permettra de te prodiguer très régulièrement ses précieux conseils et gracieusement de surcroît. On ne sait jamais… Toi, l’amateur, tu as peut-être oublié depuis la dernière fois !

Non, ne la remercie pas, c’est normal, ça lui fait plaisir d’aider son prochain !

Bon toi, maintenant que t’es informé, tu l’évites. C’est dommage mais aujourd’hui, tu n’es pas dispo. T’as poney/piscine/concours de karaoké… bon, en fait, tu t’entraînes… mais… chuuuuttt la grande gueule pourrait l’apprendre!

Évidemment, histoire de t’énerver un peu plus, elle ponctue toutes ses phrases par un délicat « Enfin, j’dis ça, j’dis rien, mais… »

A partir de ce moment là tu peux te transformer en Hulk / Godzilla / King Kong ou dans ton cas Forest Gump et démonter tout c’qui bouge / pousser le cri primaire / courir loin, loin, très loin.

Ou bien, tu peux aussi intégrer du yoga à ta préparation. Enfin, j’dis ça, j’dis rien, mais…

4 Responses to La grande gueule

  1. sylvain dit :

    Cela ne me ressemble pas!!
    Qui est-ce ?

  2. Celine dit :

    Ah ah ah, si tous les profils que je vais développer te ressemblaient, alors tu serais sans doute serial killer!

  3. Celine dit :

    Ca sent le vécu! On a tous une grande gueule qui rôde autour de nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>