Monthly Archives: mai 2012

CR du 21 au 27 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : ça commence à venir!!

Ca y est, je suis maintenant un habitué de la piste.

Ce soir je fais 2 X (6 de 30/30) avec 3′ de récup.

Bien sûr, ma 1ère fraction est trop rapide et je peine pour les suivantes. Mais après quelques fractions je trouve mon rythme. Tout doucement ça commence à venir.

De plus, je suis satisfait de ma session de PPG. 2 circuits d’abdos et gainage, ça le fait!!

J’ai hâte d’être à la semaine prochaine car j’ai un prévu un test VMA pour voir où j’en suis.

Jeudi : une bonne suée

Le soleil est au rendez-vous et le lac des Minimes devient un repère de runners. Je ne suis plus seul…!

Quelle chaleur, j’ai vraiment du perdre des calories !

Le période d’entraînement estivale commence et j’ai le movatiomètre au max!!

Vendredi : la plénitude

Ca faisait longtemps que je n’avais pas ressenti la plénitude. Les jambes qui me guident, l’esprit complètement vide et un environnement agréable. C’est une sensation de complète liberté. Le kiff quoi!!

Bilan de la semaine

J’ai rempli mon objectif hebdomadaire qui était de réaliser 3 séances de PPG : au saut du lit, c’est l’idéal.

Bon maintenant, je me mets en mode guerrier pour aborder ma course de dimanche. Mon objectif : courir à une moyenne de 11km/h sur 10,6km.

JourDuréeDistance km
Mardi55'5.5
Jeudi50'6
Vendredi50'6
2h3517,5

CR du 14 au 20 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : VMA de 500m
Ce soir, je pars pour une nouvelle séance sur piste. Je démarre par un footing et les gammes puis j’ajoute un tour d’escalier dans les gradins. Ça me permet de bien faire monter la température et ça donne un coté ludique à la session.
6 X 500m en 2’30 avec 1’25 de récup sont au programme.
Cette distance est un peu bâtarde car un tour de piste est facile à visualiser en terme d’effort tandis que là, c’est : un tour + 100m.
Faut doser quoi!!
Mes temps sont les suivants : 2,22 / 2,28 / 2,37 / 2,43 / 2,36 / 2,31
Ce n’est pas très satisfaisant car c’est très irrégulier. Il faut que je bosse ça la semaine prochaine. De tout de manière, je n’ai pas le choix sinon je vais me faire botter les fesses par ma DRW.
Je termine la séance sur un circuit de préparation physique générale pour vider l’énergie qu’il me reste.

Vendredi : Running au lac des Minimes
Mon jeudi de l’ascension a été mis au profit de ma petite famille et nous en avons bien profité (zoo, cirque). Par conséquent, je n’échappe pas à une sortie ce midi-là. Les jambes sont lourdes et l’envie n’y est pas. Je me faufile entre les piétons et j’arrive enfin sur mon nouveau terrain de jeu : le lac des Minimes. Le tour du propriétaire me donne la pêche et la visite est très agréable.
D’ailleurs, la semaine prochaine je ne ferai pas de crochet par le château et je viendrai directement ici afin de poursuivre la découverte.

Dimanche : Trail sous la pluie
Je pars pour 1h45 de trail en forêt de Carnelle quand je me fais surprendre par une pluie intense. Je lève le pied car les chemins sont très glissants.
Ça monte et ça descend. Les kilomètres s’enchaînent et je commence à ressentir la fatigue. La sortie se transforme en rando-trail. Je finis rincé mais content.

Bilan de la semaine
Nombre de séances : ok
Programme des séances : ok
PPG : 1 sur 3
Me faire des abdos d’acier est la priorité de ma semaine. Il faut que je me force à mettre le réveil un peu plus tôt pour m’y mettre. C’est indispensable !!
D’autre part, j’allonge tranquillement mes sorties longues. L’objectif en terme d’entraînement est de tourner 2 heures et de mixer avec le VTT afin de m’habituer à ce type d’effort.

JourDuréeDistance km
Mardi55'6.5
Vendredi55'7
Dimanche1h4515
3h3528.5

CR : du 7 au 13 mai 2012

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : Reprise VMA

Je profite de ce jour férié pour me rendre au stade dans l’après-midi. Après 15′ de chauffe et les gammes habituelles, je démarre ma série de 8 fractions de 100m.

J’arrive à toutes les tenir en 20 et 22 secondes. La fatigue est intense et elle me pèse jusqu’au soir. J’espère que ça ira mieux la semaine prochaine.

Jeudi : Running Speed

Ca a été juste pour que je réalise ma sortie du midi!!

Avec 2 RV et 1 réunion,  ça s’annonçait difficile mais j’ai réussi à m’organiser. Ouf!! J’aurai pu être en manque de running!!

Je commence à bien prendre le rythme et à bien profiter de cette pause du midi pour me vider la tête. D’ailleurs, j’ai découvert le lac Minime à coté de l’INSEP. Super sympa!! Je sens que ça va devenir mon QG d’entraînement. Ce lieu est vraiment une belle découverte. Je vous le recommande.

Allez la semaine prochaine, je prends des photos pour vous montrer ce spot!!

Dimanche : Running en forêt

Encore un changement dans mon train, train : la foret de Carnelle est désormais mon nouveau terrain de jeu pour les sorties longues. Chemins vallonnées, beau temps : tout est réunit pour passer un bon moment!!

Je me lâche enfin et les jambes prennent les commandes. Ça fait du bien!! Mais la prochaine fois j’étudierai le parcours histoire de ne pas me perdre.

Bilan de la semaine :

J’ai réalisé une excellente semaine de running en respectant mon plan de marche et en gérant la fatigue. D’ailleurs, la semaine prochaine je reste sur ces même principes et j’intègre un peu de préparation physique générale et peut être une quatrième séance contenu du jeudi férié.

JourDuréeDistance km
Mardi45'5
Jeudi45'6
Dimanche1h3013
3h24

Le prudent

image047

Quand il était petit, le Prudent jouait souvent à la bonne paye avec ses frères /sœurs /cousins /cousines /parents /grands-parents /oncles / tantes / amis. Il mettait ainsi de côté chaque carte « en cas de besoin » qu’il piochait « parce qu’on ne sait jamais ».

Le Prudent respecte les limitations de vitesse, ne traverse que quand le petit bonhomme traverse aussi, prend un bain à 37° pour éviter les brûlures, dort avec ses chaussettes pour ne pas avoir froid aux pieds, se lave les mains au gel désinfectant 28 fois par jour.

Lors de ses voyages dans le vaste monde, il a toujours tout la crème anti-moustique, le gel anti-moustique, le bracelet anti-moustique, la bougie anti-moustique. Tout ça, c’est en cas de besoin, « parce qu’on ne sait jamais… »

Pour courir, c’est pareil.  Il a tout l’attirail du parfait runner et bien sûr, toujours en double parce qu’…  Enfin bref, c’est un panneau publicitaire à lui tout seul.

Pour être sûr de ne jamais avoir de pépin, le Prudent a :

– les dernières chaussures Panthère* qui massent le petit orteil en cas de crampe.

– le dernier maillot Oasis* qui, en plus d’évacuer la transpiration (ses voisins de macadam l’en remercient d’ailleurs), fait également sparadrap anti-irritation de tétons, contient une poche pour le lecteur MP3 (poche qui lui servira à mettre sa crème relaxante, en cas de besoin)

– la crème Musculator* à mettre avant la course, celle à appliquer pendant (avec tout un système de distribution programmée et de massage automatique afin d’éviter tout arrêt pouvant conduire à une production intensive d’acide lactique, ce qui pourrait lourdement l’handicaper et le conduire à une issue finale qui n’est pas celle envisagée au départ) et enfin, celle à appliquer après la course par une professionnelle avec finition… Euh, on s’égare là !

– Mais ce n’est pas fini. Il court avec les chaussettes 3000*, les chaussettes des vrais runners ! Elles sont magiques celles-là. D’ailleurs il ne les quitte plus. Il s’entraîne avec, il mange avec, il dort avec, il… Bref, sa vie n’aurait pas de sens sans elles.

– De même il possède tous les gels Oversims* : ceux qui donnent de l’énergie au départ, ceux qui aident à monter les côtes, ceux qui font passer les lignes droites plus vite, ceux qu’il faut prendre au 4ème km puis tous les 600m jusqu’au 7ème km, ceux qui rendent aimables, ceux qui donnent les fesses roses, ceux qui conduisent à ta place au retour, ceux qui courent à ta place, ceux qui prennent un café à ta place aussi et même ceux qui font la causette à ta femme et plus si affinités  (mais ils sont plus chers !).

Le Prudent est un pro de l’anticipation. A chaque situation, il imagine toujours 2 scénarios : Le 1er a une issue positive, le 2ème… n’existe pas. Le Prudent prévoit toujours tout !

A chaque course, le tracé du parcours est méticuleusement étudié. Chaque dénivelé, chaque passage délicat est étudié au millimètre pour que chaque centimètre soit mentalement préparé. Rien ne doit venir le perturber le jour J.

D’ailleurs, dans son sac, il a 16 tenues différentes afin de parer à tout événement météorologique ou géologique : vent, pluie, soleil, froid, chaleur, neige, grêle, tempête tropicale, ouragan, typhon, séisme, tsunami.

Vous l’avez compris, en plus d’être prudent, ce spécimen est prévoyant et donc prévisible. Autant dire que de ce fait, bah…, euh…, le Prudent est chiant !

Alors, un petit conseil : Si vous croisez un Prudent, vous pouvez déposer le plateau du « monopoly » dans la boite de « la bonne paye », remplacer l’anti-moustique par l’anti-cafard,  mettre un lecteur MP3 dans la poche prévue à cet effet, engager Robert pour le massage de fin de course, échanger ses chaussures avec des espadrilles, planquer ses lacets, piquer ses épingles à nourrice, percer ses gels, …

Bref, vous pouvez mettre un peu de folie dans sa vie !

 

CR du 30 avril au 6 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jeudi : Running dans le bois de Vincennes

Aujourd’hui, je mets en œuvre mes nouvelles habitudes en allant courir ce midi pendant 35′, direction le stade Perching à environ 5km. Plutôt excité par la nouveauté, j’accélère la foulée en zigzagant entre les passants. Cela me donne l’impression d’être à part et de fuir la routine. Ça change les idées!!

Je traverse le château de Vincennes et j’entre dans le bois en reprennent un rythme plus cool. J’ai de bonnes sensations et je finis tranquillement ma petite séance.

Samedi : 1 heure

3 semaines sans avoir couru plus d’une heure : je me dis que ça va être dur!!

Chaussures lassées et casquette vissée sur la tête, je m’élance sur mon parcours habituel à contresens pour changer. Je le fais rarement car il est en pente tout du long.

Je peine un peu mais cela me redonne le goût de l’effort et l’envie de m’entraîner.

Bilan de la semaine

C’est la reprise. J’affectionne cette période : je fais le point sur ma préparation, je teste de nouvelles habitudes, je n’ai pas de contrainte alimentaire, je commence à me projeter dans mes nouvelles courses…

Bref, je fais ce qui me plait avant de m’immerger en mode guerrier runner.

Vive le running!!

JourDuréeDistance km
jeudi35'3.5
samedi1h7.5
1h3511

50km de Sologne en vue !!!

Après 2 semaines de repos bien mérité, je démarre ma 2ème partie de saison avec pour objectif final les 50km de Sologne !!
Je suis motivé et je vais procéder à des modifs dans ma préparation : séance le midi, séance de VMA systématiquement sur piste et réveil musculaire. Bref, des changements qui je l’espère vont m’aider à progresser. J’ai 5 semaines avant d’attaquer la préparation proprement dite donc j’ai le temps d’assimiler ces nouvelles habitudes.
De plus, 3 objectifs intermédiaires vont m’aider à entretenir ma motivation :
+ les 10kms du Haut Val d’Oise, début juin, pour valider ma période de reprise,
+ le trail du loup (17km), fin juin, pour partager un bon moment convivial entre amis autour du running et d’un barbecue,
+ une sortie longue avec le boss de 25km, fin juillet, pour préparer les 50km.
Voilà le programme pour les 4 mois à venir donc il n’y a plus qu’à y aller !!!