Home sweet homme

P1010936

Runner,

Si tu n’es pas sentimental, passe ton chemin. Je te donne de la Desperate dans tous ses états (d’âme) avec de l’édulcoré, de la guimauve et du chewing gum…

Si tu décides de poursuivre ta lecture, comme je sais que tu fais très attention à ta ligne, je te conseille d’avancer prudemment dans ce dédale sucré.

Sur ce nouvel article, je vais te parler de rêve. Mais du vrai, du beau, de celui duquel tu n’as pas envie de te réveiller. Ce rêve, c’est mon conte de fée à moi et rien qu’à moi !

Dans la team Running Emotion, nous comptons 4 mâles (dont l’utilité varie selon l’espèce) et une Desperate. Autant te dire que je vis au quotidien des grands moments de solitude et que les décisions ne se prennent pas et ne se prendront pas à la majorité !

Nous avons tout d’abord Billy The Cat. Chat tout mignon mais quasiment inutile sauf lors des câlins anti-dépresseurs qui permettent à la Desperate de tenir debout dans les moments difficiles.

Ensuite, il y a Dormeur (qui par moment prend des airs de Grognon…). Dormeur va sur ses 11 mois et autant vous dire que pour le moment il coûte plus qu’il ne rapporte. Ceci est dû au fait qu’on ne peut pas encore l’exploiter autant qu’on le voudrait. C’est cependant un investissement à long terme car croyez-moi, on compte bien profiter de toutes ses capacités. Quoi ? Tu joues l’indigné ? Mais n’est-ce pas là tout le travail d’un parent que d’éduquer son enfant afin qu’il ait une utilité dans la vie ? Nous travaillons donc dans ce sens… Dormeur, c’est le bébé idéal : toujours souriant (Comme sa mère !). Il nous émerveille de jour en jour en nous faisant la démonstration quotidienne de ses aptitudes nouvelles et fait de nous des parents complètement gagas !!

Puis nous avons Grognon (qui par moment prend des airs de Dormeur pour notre plus grand plaisir…). Grognon a 3 ans et presque 2 mois. Sa passion dans la vie est de traumatiser le chat et son frère et autant te dire qu’il est plutôt doué. Il affectionne tout particulièrement le mot « non » et pratique l’opposition dès qu’il le peut. A côté de ça, c’est un formidable enchanteur qui est capable de t’enrhumer d’un battement de cil, de te faire fondre avec ses sourires, de t’émouvoir avec ses petites phrases pleines d’humour amour, … Bref, c’est un Bonheur au quotidien !

Enfin, vient Running Man, MON Running Man. Ce spécimen de 30 ans est unique et autant te dire que comme toute Desperate qui se respecte, j’ai l’œil. Je lui ai donc mis rapidement le grappin dessus il y a bientôt 10 ans. Après 5 ans d’un magnifique mariage, je bave toujours autant quand je le vois, j’ai toujours mes papillons dans le ventre quand il me regarde et l’aime toujours avec un grand A. Cet être unique (en qui je fonde beaucoup d’espoir) n’est pas comme les autres. Il a compris que les 2 sexes étaient sur un pied d’égalité et œuvre dans ce sens. Bon, il a surtout compris que s’il comblait les besoins de sa Desperate grâce à ses petites attentions quotidiennes et à sa participation aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants alors sa Desperate le lui rendrait. Et c’est le cas !

Tu trouves cette histoire idyllique ? Attends, comme dans tout conte de fée, il y a la partie obscure. Running Man a été livré avec ses défauts aussi ! Il bugge souvent. Aussi il faut exécuter régulièrement des mises à jour. Running Man a cette extraordinaire faculté d’enlever de son cerveau tout fait qui y entre et ceci dans un délai quasi-immédiat. Il a un défaut de mémoire vive. Ca doit avoir un lien avec la carte mère ou le microprocesseur. Je ne sais pas, je ne suis pas encore une experte. Bien sûr, il se justifie en disant qu’il trie l’information selon son importance. Moi, je dis qu’il a un côté Némo très développé. C’’est dans ces moments qu’apparaissent très nettement les différences de point de vue entre hommes et femmes…

Une autre excuse revient régulièrement dans sa bouche pour justifier ses fréquents oublis : « Non mais ça, c’est un truc de maman… » Un truc de maman ? Connais pas… Et c’est quoi un truc de papa alors ?

Cependant, ces bugs ne troublent pas trop la bonne entente qui règne dans la famille Running Emotion. D’ailleurs, nous allons mettre notre harmonie à profit samedi prochain…

Si tu as bien suivi, nous sommes dans un conte, et dans tout conte le héros passe des épreuves. C’est dans ce contexte que  Running Man prendra le départ des 50 km de Sologne ce samedi 24 août. 50km… c’est une distance qu’il n’a jamais couru. C’est donc pour lui un véritable défi. Il n’a même pas besoin de finir pour lire mon admiration dans mes yeux. Rien que d’y penser, je le trouve déjà charmant mon prince d’oser accomplir ce défi. Car en effet, même si pour certains, cette distance, c’est l’entraînement, pour lui, c’est un véritable challenge.

Pour le soutenir, nous sortirons l’artillerie lourde : le Boss en suiveur sur tout le parcours, sa Desperate (celle du Boss !) en soutien sur 10 km, le Brother en soutien aussi sur 10km, et pour terminer en beauté je parcourrai  avec lui les 10 derniers km (Oh ça va ! Je peux me lancer des fleurs de temps en temps !). Tout au long du parcours, il y aura les enfants du Boss et les nôtres pour lancer des encouragements à notre valeureux Running Man.

Avec tout ça, il devrait réussir cette épreuve haut la main. On a tous confiance en lui.

Même que, s’il arrive pour l’heure de l’apéro, il aura le droit d’embrasser sa princesse Desperate !

5 Responses to Home sweet homme

  1. sylvain dit :

    Ma Desperate est pleine de surprise et de joie de vivre!!
    Hors son côté carte mémoire genre : t’as fait ça le 15 août 2008 à 9h02, tu t’en souviens???
    Ma Desperate a des valeurs humaines extraordinaires. En plus de soutenir son Running Man dans l’effort, elle fait tout pour qu’il réussisse son ouf challenge!! Et avec le sourire!!
    Merci
    PS : un truc de maman, c’est quelque chose que seule une maman peut se souvenir pour le bien de ses enfants!!

  2. Eponyme dit :

    Et bien, il sera bien entouré le Running man ! Bonne course à vous tous ! :)

  3. Celine dit :

    @Sylvain: Le 15 août 2008 à 9h02, t’étais en train de scier ton plâtre suite à une entorse faite dans des conditions on ne peut plus honteuse… Une autre date?

    @Eponyme: Merci!

  4. sylvain dit :

    @ Désolé mais le plâtre c’était le 17 août!!
    Le 15 c’est le jour ou on est allé à l’acrobranche. Tu baisses ma chérie, fais une mise à jour!!

  5. Nous n’avons pas fait d’accrobranche cette année-là… Mon p’tit Némo, je suis sincèrement navrée de constater à quel point la vie peut t’être difficile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>