La desperate se met à nu…

psy

Ami runner,

Stop! Ne laisse pas libre cours à ton imagination, je ne pourrais pas supporter d’être à l’origine d’une si immense déception! Je me mets à nu, oui, c’est vrai mais c’est mon esprit (certes un peu fouilli!) que je te dévoile.

Tu commences maintenant à me connaître mais si tu ne le sais pas encore, sache que dans la tête de la desperate, c’est un éternel bordel… Je te concocte un article tout droit sorti de mon esprit tordu. C’est un peu comme pour un feu d’artifice : les idées suivent toutes la même trajectoire mais il arrive un moment, où tout se disperse. Je me dis que par moments, je ne dois pas être toute seule là-dedans ! La desperate schizophrène ? Une idée à développer ! Après les profils de runners, je me lancerai bien dans les profils de desperate afin d’explorer tous ses travers ! Arf ! Voilà que je m’égare encore…

Revenons au sujet du jour : le temps passe. Il ne me reste plus qu’un an avant le changement de décennie et comme c’est la mode en ce moment, je me suis décidée : le changement, c’est maintenant !

Commençons par un petit bilan : plus de tabac depuis 19 mois, 2 superbes enfants survitaminés mais apparemment pas dopés aux anticorps (saleté d’asthme !)…,  un mari au top mais hyper hyperactif, un boulot ultra envahissant (j’ai comme l’impression d’avoir 28 enfants supplémentaires pendant 10 mois !), une vie à 200 km/h…

Si je résume la situation, je n’ai pas beaucoup le temps de m’occuper de … moi ! J’ai donc décidé qu’après 2012 année de la loose et du blues, je déclare 2012, année du move et du groove !

Grâce à un soutien sans faille de mon Running Man, je me prends en main. Ainsi, je fais désormais au moins 3 heures de sport et de pur plaisir par semaine. Le programme est le suivant : 1h de fitness et 1h de danse le mardi soir et 1h d’aquagym le jeudi soir. Je compte même me rajouter une séance de Zumba ou de vélo elliptique le week end si j’en trouve le temps mais surtout l’énergie !

Je suis super enthousiaste et ultramotivée alors que je n’ai commencé qu’il y a à peine 3 semaines mais croyez-moi, quel plaisir de sentir son corps ! Certes, ami Runner, je sais que tu sais déjà tout ça mais quel plaisir de le dire !

J’ai toujours aimé la danse. J’ai arrêté après 15 ans de pratique par manque de temps (je sais, l’excuse est facile !) et la reprendre après presque 10 ans d’arrêt est un réel plaisir. Retrouver de la coordination, de la souplesse, du plaisir…

Je me rends compte que j’ai beaucoup pris soin des autres pendant les dernières années en me plaignant de ne jamais avoir de temps pour moi. Mais finalement, avec du recul, avais-envie de temps ? Avais-je envie de m’occuper de moi ou qu’on s’occupe de moi? Au final, je me complaisais dans cette situation. Mais voilà, c’est devenu insupportable. Je n’ai jamais l’occasion de me retrouver avec moi-même, de penser autre chose que le traditionnel enfant/maison/boulot …

Je me sentais comme enfermée. J’étouffais. Il  fallait absolument trouver une solution. Je devenais infernale, caractérielle, énervée, stressée. Je n’ai pas honte de le dire : j’aime mon mari, mes enfants, mon boulot mais j’aime aussi avoir une partie de ma vie sans enfant, sans mari et sans boulot ! Il m’en aura fallu du temps pour ne pas culpabiliser de penser ça. En effet, il est d’usage que toute femme et mère de surcroît se doit d’être dévouée corps et âme à sa famille mais je n’y arrive pas.

Bref, j’avais besoin d’air, d’oxygène. Je me suis donc octroyés des instants de liberté qui ont pour but de rééquilibrer ma vie et de lui redonner un sens autre. Je sais, je ne suis pas bien claire mais mes personnalités et moi-même nous comprenons !

Bref, tout ça pour te dire, oh cher ami runner, que l’équilibre, je commence à le trouver. Je m’évade 3 heures par semaine. Je fais du bien à mon corps (je gagne en souplesse, en endurance) mais aussi à mon esprit.

Alors voilà, maintenant, je peux dire, je peux crier, je peux hurler, je peux m’égosiller et même m’époumoner :

J’AIME MA VIE, MON RUNNING MAN ET MES SCHTROUMPHS !!

10 Responses to La desperate se met à nu…

  1. Leslie dit :

    Tu as vraiment une belle plume, c’est agréable de lire tes états d’âme…et sans fautes, mon plaisir est doublé :)
    Profite bien de cette dernière année ds la vingtaine, mover et groover : c’est un super programme!

  2. Céline dit :

    Merci! C’est aussi ça bloguer!
    Et oui, c’est la der des der avant de passer de l’autre côté alors cette année-là, je ne veux pas la manquer!!!

  3. sylvain dit :

    Ton épanouissement et ton bonheur sont ma priorité mais tu es la seul à pouvoir te prendre en main. Tu l’as fait et je suis fière de toi!!
    Peut-être qu’un jour, nous nous évaderons ensemble lors d’une sortie running?
    Ton running man qui t’aime.

  4. Rohnny dit :

    Super billet, j’ai pris plaisir a le lire… Bonne continuation.

  5. Clem dit :

    Super ma C ! Tu as raison, prends soin de toi !
    Et la Zumba, tu as pu tester ? Le mix danse et fitness ça pulse !!

    A très vite !

  6. BrenningNews dit :

    Ooohhh comme je te comprends. C’est difficile de trouver sa place à la fois dans la famille, dans la société, dans le couple… J’ai moi-même depuis quelques années trouvé un certain équilibre et je n’ai pas envie de le lâcher. A tel point que mon désir d’avoir une famille « classique » : papa + maman + 2 enfants s’éloigne peu à peu. En fait je constate que plus mon fils grandi et trouve son indépendance, plus je retrouve de la liberté et j’apprécie énormément… Parce que malgré tout l’amour qu’on porte à nos enfants on ne le dit pas assez : mon dieu que c’est épuisant! Prendre du temps pour soi c’est aussi prendre soin de sa famille! Tu es sur la bonne voie :)

    • Celine dit :

      Quand tu goûtes à la liberté, difficile de t’en éloigner…
      J’ai longtemps eu cette envie viscérale et complètement irrationnelle d’un 3ème mais franchement maintenant que j’ai du temps pour moi, que j’ai réussi à m’organiser, je ne me vois pas retourner en arrière.
      Soyons heureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>