Il faut se rendre à l’évidence !

Loup_2013_4

Donc : je me rends à l’évidence : je n’y arriverai pas !

Je devais courir la Compiégnoise le 6 octobre prochain. C’est une course qui me tenait vraiment à cœur : la date, la cause, mon histoire. Mais je ne serai pas au départ. Manque d’entraînement, entorse, dos bloqué, me voilà incapable de courir plus de 25 min. Il m’est donc impossible de courir 11km.

Je voulais m’orienter vers un autre objectif. Et puis… non. La course à pied, c’est sympa. J’aime ce moment où je me laisse aller même s’il ne dure pas longtemps. J’aime ce moment de liberté qui me permet de me centrer sur moi. Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est courir avec mon running man, partager ça avec lui, entendre ses encouragements, sentir sa présence,… Il me donne des ailes. Avec lui, tout me parait facile, possible. Il a un fluide incroyable. Il est toujours positif, trouve à chaque fois les bons mots. C’est mon soutien le plus précieux dans la course à pied mais aussi dans la vie de tous les jours.

Seulement, entre les enfants hyper toniques, le boulot hyper prenant , la préparation marathon hyper importante de Running Man, on n’a plus le temps ni l’opportunité de courir ensemble. Je continue de courir le vendredi. C’est ma seule séance de la semaine. Je n’arrive pas à en caser une autre (je fais déjà de l’aquagym le lundi) et surtout, je ne sais pas si j’en ai vraiment envie.

Je suis forcément déçue car j’étais vraiment motivée mais les événements ont affaibli mon envie.

Cependant, ce n’est pas grave. Je n’en fais pas toute une montagne.  J’ai changé de cap. J’adore être sur les courses mais pas en train d’user mes runnings sur le bitume. Je préfère applaudir et encourager tous les courageux qui se sont mis sur la ligne de départ. Je leur clame mon admiration et leur donne mon énergie. Je revêts donc mon costume de super Desperate!

Je vais donc continuer de courir, comme ça, pour le plaisir, sans objectif et surtout je continuerai de supporter Running Man. Où qu’il aille, quoi qu’il fasse, quels que soient ses projets, je serai là.

Il vise les 4h00 au marathon d’Anvers en avril prochain et je l’aiderai à se donner les moyens d’y parvenir. Ça a toujours été mon rôle et ça le restera. J’adore ça !

Donc, le 6 octobre, je serai en famille pour passer le cap des 30 ans et notre petit captain’ soufflera ses 2 bougies. Un bon moment en perspective.

10 Responses to Il faut se rendre à l’évidence !

  1. bouh c’est dur de répondre quelques chose j’aurais pu écrire la même chose il y a peu mais j’arrive pas à me résigner, moi aussi les moments que j’aime dans la course a pied c’est quand je les partage avec mon chéri et c’est malheureusement trop peu souvent, exactement pour les meme raisons que toi ;)
    Ce qui est sur c’est que running man aura la meilleure des supportrices à Anvers et que captain aura un super gateau!
    Bizz

    • Je m’échauffe les cordes vocales, muscle mes mains et mes doigts, apprends par coeur tous mes slogans, cherche loin, loin, loin l’inspiration pour être chaque fois plus percutante dans encouragements et je peux te dire que chez nos amis belges, l’ambiance va être chaude, chaude, chaude!!
      Et la semaine prochaine, mon captain’ aura le droit au plus beau (et certainement au plus calorique) des gâteaux d’anniversaire!!

  2. l’évidence est que cela doit rester un plaisir ;)

  3. Je ne connais pas la nature exacte de ta blessure mais il se peut aussi que tu sois dans une période de moins bien. Continue à courir quand tu en éprouves l’envie car cette opportunité d’être centrée sur toi est primordiale. Puis l’envie d’aller en compétition reviendra ou pas. On s’en fiche du moment que tu t’épanouis.
    Mais ce billet, c’est aussi un beau petit message d’amour pour Monsieur, qui je n’en doute pas, le recevra avec grand bonheur.
    ;-)

    • Rien de bien grave, une entorse ligamentaire du pied. C’est surtout l’accumulation qui me plombe… Et puis, je n’arrive pas à tout gérer. Je dois faire des choix mais ils sont naturels.
      Et quant à Monsieur, c’est une tellement belle personne qu’il ne peut en être autrement!
      Bon courage à toi, je sais que ces mois vont être longs…

  4. Rohnny dit :

    Respect a toi. Prend juste du plaisir a courir quand tu en a envie, là est bien le principal. Salue bien running Man et bon amusement le 6 octobre ;-)

  5. Sylvain dit :

    Je sais que les temps sont durs mais nous allons nous en sortir. Car à 2, on est plus fort!!
    Merci mon amour pour ton inestimable soutien!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>