Category Archives: Evenement

Une histoire d’homme

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est l’histoire d’un délire entre un aventurier de la vie qui souhaite tester ses capacités sur semi-marathon et d’un autre gars qui fait tout pour progresser. Aussi, le rv est pris dans 6 semaines sur la piste du stade Persching. L’enjeu est simple : un resto au gagnant et 1 place de concert pour Ben Harper si l’écart est supérieur à 3 minutes.

Triathlon L de Deauville : des émotions inoubliables

20150606_123025

Cela fait maintenant plus de 6 mois que je suis dans l’attente, 6 mois que je m’entraine sérieusement avec des moments de plaisir, de fatigue et beaucoup d’implication.

La ligne de départ est à quelques mètres devant moi, je ne peux plus reculer. La mer est agitée et le speaker nous met dans l’ambiance. La concentration est maximale.

Le trail Senlis en mode duathlon

Affiche Trail Xtrem 2014

Après la déception de ne pas avoir participé au semi de Boulogne à cause d’une élongation au mollet, vous imaginez bien à quel point j’avais hâte d’en découdre au trail de Senlis.

Un trail du loup au Top !!

visuel-du-loup

Et dire que je me sentais vide de toute énergie. Entre le taf, les grèves Sncf, la varicelle des Marvels et mes entraînements running, je n’en pouvais plus. A tel point que je me demandais même si je n’allais pas renoncer.

J’ai donc levé le pied toute la semaine précédente afin de récupérer un max mais je me sens toujours à plat le jour même. Et pour couronner le tout, je m’aperçois que je n’ai pas ma Garmin. Mais au lieu de tomber dans une négative attitude, je ressens ça comme une libération et je me dis : pas de chrono, pas de pression donc je donne tout et je vois le résultat à la fin ! Il faut essayer !!

Anvers 2014 : un marathon qui doit faire mûrir !

anvers1

Dès le saut du lit, je sens que je suis déjà dans ma course. La fatigue du voyage a disparu et je suis complètement concentré sur mon objectif du jour. Néanmoins, je suis partagé entre l’envie et la peur qui me tord le ventre. Bon stress !!

Nous convergeons vers la ligne départ. Je prends le temps de m’allonger pour me ressourcer puis je m’échauffe. La température et les émotions commencent à monter. Je serre fort ma Desperate. Nous savons tous les 2 que nous allons passer une grande journée! Eye of the Tiger!

Les foulées de Vincennes : un nouveau RP en 53’32

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans de bonnes dispositions, voilà ce qui me vient à l’esprit lorsque je me remémore cette course.

Elle était une étape importante dans ma préparation au semi de Paris. (Objectif visé : moins de 1h55). Si je n’arrivais pas à atteindre l’objectif de 5’15 au kilo, j’aurai modifié mes plans. Mais, j’ai tenu la cadence en 5’21 et ma satisfaction est totale.

Les 10km de Boran : une course en famille!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après 16 semaines d’entraînement, je vais enfin pouvoir me tester. Est-ce que les séances de VMA et au seuil vont payer ou est-ce que je me suis trop concentré sur la natation ? J’ai tellement de questions dont j’espère des réponses. Par conséquent, cette course tombe à pic.
Vu les ambitions que j’ai pour le marathon (-4hr), j’aborde cette course avec une grande concentration. Je table sur une allure de 5’35 au kilo, soit l’allure souhaitée au marathon.
Le parcours fait 2 boucles de 5 kilomètres. J’ai convié ma petite famille avec les parents, mes marvels et ma Desperate. L’ambiance est excellente et la cause pour laquelle je cours, le téléthon, me pousse à me dépasser.
Nous réglons les derniers détails du supporting et je commence à m’échauffer. Trottinage, gammes et accélérations sont au programme. La température commence à monter et c’est enfin le départ. Il me faut environ 2’ pour me mettre à la bonne allure. Il me tarde déjà d’être au point de rv supporting ! Les chemins de terre ne sont pas boueux et il n’y a pas de vent. C’est un temps idéal !
J’aperçois enfin ma Team au loin et je leur fais de grands signes. Pourtant, je suis saisi par un doute. Je ne vois pas Docteur Banner !!!
Ouf, il était avec sa mamy en train de donner à manger aux chevaux. C’est trop mignon. Mon petit Captain me lance également un regard qui me fait chavirer le cœur !!
Je reviens maintenant au parcours et une belle côte se dresse devant moi. Je force la foulée et je l’attaque avec envie. Avec mon chapeau de Père Noël, j’ai droit à plein d’encouragement. Ça fait trop plaisir ! Merci, à tous les signaleurs d’ailleurs !
La première boucle touche à sa fin et je sens une petite baisse de régime. J’essaye de me ressaisir et je me cale sur du 5’35 au kilo. Mais, les kilomètres défilent et ont raison de mon allure. Je commence à manquer de fraîcheur. Heureusement, j’arrive à nouveau au point supporting qui me rebooste mais pour peu de temps car la dernière côte me prend mes dernières forces.
Je signe un chrono en 56’10 soit 20 secondes de plus que prévu. C’est une poussière donc je suis très satisfait.
Merci à ma team !!

Bon, vu que j’ai mis une plombe pour pondre ce CR, je vous envoie le débrief directe.

J’ai un sentiment très partagé de ma perf car j’ai fait un bon chrono de 56’10 et j’ai battu mon RP de 6’. Le contrat est donc rempli. Mais, lorsque je me projette sur le marathon je me demande si cela va suffire.
Ni une ni deux, je consulte mes sources et la conclusion est sans appel : pour faire un marathon en – 4 heures, il faut terminer un 10km en 50’ et un semi en 1h50.
Oulala, coup de pression !!
J’avoue que mes espoirs se sont envolés l’espace d’un instant. Faut-il revoir mon objectif à la hausse ? Non, il n’est pas trop tard. Je me dis que j’ai encore toutes mes chances et que le semi de Paris sera mon juge de paix ! J’aviserai à partir de là. Du coup, je m’inscris aux foulées de Vincennes un mois avant pour compléter ma préparation.
J’ai donc 3 mois pour travailler d’arrache pied pour y arriver.
Après ces conclusions, j’en profite pour modifier mon plan en y intégrant plus d’endurance. Oui, j’ai eu tendance à la négliger en privilégiant la VMA et le seuil.
Faut-il que je lève le pied sur la natation ? Non, je ne pense pas. Elle fait maintenant partie de ma préparation en me permettant de récupérer et de prendre du plaisir donc je ne change rien.
Rendez-vous donc le 2 mars pour les foulées de Vincennes afin de voir si mes efforts vont payer !!

Les traces du Loup de David et Caz : Chapeau les gars!!

Loup_2013_2

Nous partons ce week end pour la course la plus fun de l’année : Les Traces du Loup en Loir et  Cher. C’est un parcours sans trop de difficultés, avec un temps idéal et une bande de potes prêts à s’éclater.

Newbye est prêt à perfer et mon beauf, David et son pote Caz sont là et ils ne se sont pas dégonflés.Pour vous mettre dans le contexte, David et Caz me vannent depuis un moment : courir sans ballon aux pieds n’a pas de sens, tu fais ça parce que tu t’emmerdes dans la vie, on en est capable mais on ne veut pas te mettre la misère…

Les foulées de la rue en mode Desperate Runner Man

Départ

Aujourd’hui, c’est une course différente. Pas de chrono, rien à prouver, juste courir pour soutenir la femme du boss qui participe à son premier 10 kilomètres.

Certes, je suis loin d’être en forme car mon volume d’entraînement est d’environ 1 heure et demie sur ces 2 dernières semaines mais le moral est au beau fixe. Comme, le temps d’ailleurs. Ça aurait été un comble d’avoir le mauvais temps pour les foulées de la rue.

Les foulées de la rue by Amélie

Départ

Une petite idée germait dans ma tête depuis quelques temps, quand un matin de décembre, j’ai lancé à travers la maison « Je vais me mettre à courir, et si ça me plait, je tenterai bien les foulées de la rue »…