logiciel-en-evolution

Logiciel en évolution

Le triathlon est un sport que j’apprends à apprivoiser en étant à l’écoute des satisfactions qu’il me procure. Et en ce moment, je m’éclate en natation. La recherche du geste optimal me

Screenshot_2016-07-24-14-16-43

Rêve et lucidité

Ça fait tellement de temps que j’y songe, qu’aujourd’hui, je peux le formaliser et l’assumer. Je veux participer au championnat du monde d’half Ironman. Je sais bien que le niveau de ma

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une histoire d’homme

C’est l’histoire d’un délire entre un aventurier de la vie qui souhaite tester ses capacités sur semi-marathon et d’un autre gars qui fait tout pour progresser. Aussi, le rv est pris dans

si tu savais

Si tu savais…

Si tu savais le vide que tu as laissé en partant… Si tu savais que je pense à toi quand je suis heureuse et quand je suis triste, quand je ris et quand

coeur arbre

Je t’aime.

Non, je ne suis pas bipolaire, ni sous les effets de l’alcool ou de la drogue. Je suis juste hyper émue. Grâce à toi. Oui toi qui me lis, m’écoutes, me réconfortes.

triathlon-circles-wall-art-sticker-34

Reprise et montée en charge !

LundiMardiMercrediJeudivendrediSamediDimancheTotal S14Natation dominante endurance 2300m +AbdosVélo dominante Jambe 45’ + PPGRunning 1h15 + AbdosReposVélo dominante vélocité 1h + AbdosVélo dominante endurance 1h30Repos5h40 S-13Running dominante côtes 1h25Natation dominante vitesses 2050m + Abdos + vélo dominante

Rêve et Réalité

affiche-casting-triathlon-deauville

Ça y est, je prends mon courage à 2 mains et je me lance dans le Triathlon.

Après 5 marathons et une bonne dizaine de course, j’ai un grand besoin de nouvelles sensations. Par ailleurs, ça fait déjà un bon moment que je nage régulièrement et j’ai investi dans un magnifique vélo qui n’attend que moi !!

Un trail du loup au Top !!

visuel-du-loup

Et dire que je me sentais vide de toute énergie. Entre le taf, les grèves Sncf, la varicelle des Marvels et mes entraînements running, je n’en pouvais plus. A tel point que je me demandais même si je n’allais pas renoncer.

J’ai donc levé le pied toute la semaine précédente afin de récupérer un max mais je me sens toujours à plat le jour même. Et pour couronner le tout, je m’aperçois que je n’ai pas ma Garmin. Mais au lieu de tomber dans une négative attitude, je ressens ça comme une libération et je me dis : pas de chrono, pas de pression donc je donne tout et je vois le résultat à la fin ! Il faut essayer !!

Anvers : 1 week end, 2 courses

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Anvers, Anvers, Anvers…

J’en suis encore toute tremblante ! Je ne sais pas par où commencer. Ce fut un véritable week end de partage. Cette fois-ci, je n’étais seule. Le Newbye et sa Desperate étaient là aussi.

Pour vous donner une idée, notre week-end marathon, c’était ça :

Anvers 2014 : un marathon qui doit faire mûrir !

anvers1

Dès le saut du lit, je sens que je suis déjà dans ma course. La fatigue du voyage a disparu et je suis complètement concentré sur mon objectif du jour. Néanmoins, je suis partagé entre l’envie et la peur qui me tord le ventre. Bon stress !!

Nous convergeons vers la ligne départ. Je prends le temps de m’allonger pour me ressourcer puis je m’échauffe. La température et les émotions commencent à monter. Je serre fort ma Desperate. Nous savons tous les 2 que nous allons passer une grande journée! Eye of the Tiger!

Le runner ani-mâle

cheetah-running

[Warning ! Cet article est écrit avec beaucoup de clichés, sous forte dose d’hormones et avec beaucoup d’humour… A prendre au 24ème degré ! Minimum…]

En promenant mes enfants me promenant  avec mes enfants au parc de la tête d’or, dans la magnifique capitale des Gaules, j’ai pu observer les runners et particulièrement un spécimen atypique (quoique plus courant qu’on ne le croit…) : le runner ani-mâle. Le plus souvent, cet individu s’ignore. Il ne sait pas qu’il a le profil. C’est certainement dû à l’extrême attention portée sur sa pratique du running et donc à un manque de recul sur lui-même.

Le MDP 2011 – Flashback and e-motion

2012-05-29 22.49.21

Je ne crois pas avoir vécu de moments aussi intenses dans ma vie à part ceux que la vie nous offre ou nous prend.

En tout cas, en ce 10 avril 2011, l’émotion était là, bien réelle (et croyez-moi, les hormones dues au squatteur de mon bidon, ça n’aide pas !!!). Quelques années après, elle est toujours aussi présente surtout quand je revis ce moment avec ceux avec qui je l’ai partagé.

Bon, comme vous vous en doutez, je parle du marathon de Paris. Ce marathon, j’y étais et à la fin de cette journée mouvementée, moi aussi j’étais épuisée. Bon Ok, je n’ai pas couru 42kms mais je les ai vécus à fond, sans en perdre 1cm. Parole de desperate !

Un semi face à moi-même

20140302_093554

Je n’ai pas fais de CR de mon Semi de Paris car j’avais besoin de comprendre…

Comprendre pourquoi j’ai explosé au 8ème kilomètre et pourquoi je n’ai pas réussi à faire ce qu’il fallait pour me surpasser.

Après réflexion, les raisons sont claires : j’ai manqué de motivation. Je n’avais pas l’œil du tigre comme dirait ma Desperate. Mais surtout mon allure de départ était trop élevée. J’étais parti sur la même base que mon 10km à Vincennes et je me suis logiquement brûlé les ailes.

Les foulées de Vincennes : un nouveau RP en 53’32

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans de bonnes dispositions, voilà ce qui me vient à l’esprit lorsque je me remémore cette course.

Elle était une étape importante dans ma préparation au semi de Paris. (Objectif visé : moins de 1h55). Si je n’arrivais pas à atteindre l’objectif de 5’15 au kilo, j’aurai modifié mes plans. Mais, j’ai tenu la cadence en 5’21 et ma satisfaction est totale.

Le vrai runner

homer_running

[Edit du 06/02/14]

Il y a le vrai runner (comme Running Man) et le faux runner (comme moi).

Le faux runner est facile à détecter. Il n’y connaît rien ! Du coup, il se rapproche du vrai runner pour en apprendre un peu plus sur ce spécimen.

Peut-être que toi, cher lecteur, tu es un vrai runner et tu ne le sais pas encore. Alors, comme ma mission première est de faire le bien dans ce monde, laisse-moi te faire découvrir qui est le vrai runner.

Les Liebsters awards

liebster-award

Lolotrail et Fire Rasta nous ont liebsterisés. Lolotrail ayant été le 1er, c’est à lui que nous répondrons.

Tu ne suis plus rien ? Nous t’expliquons :  L’objectif est de faire découvrir 11 blogs que l’on apprécie et qu’à leur tour, ils nous fassent découvrir 11 blog et ainsi de suite…

L’inventeur de cette chaîne doit être un fétichiste du nombre 11. Tant que ce n’est pas le nombre 23, ça va !