Tag Archives: compte rendu longue

CR 28 mai au 3 juin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : Test VMA

Voici maintenant venu le temps de savoir où j’en suis. 2000 mètres me semble être une distance raisonnable pour réaliser mon test. La piste est à moi et je m’élance!!

J’ai les jambes un peu lourdes mais j’arrive à tenir le rythme. La distance est longue et je tire la langue!! Mon temps est de 10’48 soit 11,1 de VMA. Mon score est loin d’être fameux et je n’ai réalisé que 6s de moins que mon test de novembre. Ouf, j’ai pas régressé!!

Je suis relativement déçu donc je vais prendre le temps d’y réfléchir.

Jeudi : Running light

Après un réveil musculaire actif, j’enchaîne par une sortie running ce midi de 40′.

Je suis un peu rouillé et ma hanche me tire un peu. Une course pointe le bout de son nez et des douleurs apparaissent… Comme de par hasard!! Je ne me ferai pas avoir en m’écoutant. Je vais rester concentrer sur mon objectif de faire moins d’une heure sur ce 10km.

Dimanche : Les foulées du Haut Val D’Oise 10,6km

Je prends cette course avec sérieux même si elle n’est pas l’objectif de ma saison. D’ailleurs, j’en profite pour tester le massage d’avant course. Grâce à lui, je suis bien chaud!!

Le coup de sifflet retentit et je suis lâché. Je connais bien le coin alors je suis en confiance. De plus, mes parents au 3ème km en donnent un bon coup de boost. Je passe le ravito du 5ème km en 28′. Tous va bien mais je commence un peu à piocher. Je me répète qu’il faut que je finisse en moins d’une heure.

Finalement, je termine en 1h03.

Dommage, il ne manque presque rien. Je fais une dédicace à tous les bénévoles qui ont tous été très très sympathiques et merci au Brother et ses petits d’être venus.

Bisous à Amandine, accroche toi!!!

Cette course me conforte dans l’idée de continuer à être sérieux à l’entraînement et à réaliser plus d’efforts même si je suis déçu de ne pas avoir amélioré ma performance.

D’un autre coté, j’ai pas régressé c’est déjà bien!! Ca va venir…

Et puis j’ai toujours en tête mon objectif ultime de ma saison : les 50km de Sologne, fin août!!

JourDuréeDistance km
Mardi50'5.5
Jeudi40'5
Dimanche1h0310,6
2h3321,1

CR du 14 au 20 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : VMA de 500m
Ce soir, je pars pour une nouvelle séance sur piste. Je démarre par un footing et les gammes puis j’ajoute un tour d’escalier dans les gradins. Ça me permet de bien faire monter la température et ça donne un coté ludique à la session.
6 X 500m en 2’30 avec 1’25 de récup sont au programme.
Cette distance est un peu bâtarde car un tour de piste est facile à visualiser en terme d’effort tandis que là, c’est : un tour + 100m.
Faut doser quoi!!
Mes temps sont les suivants : 2,22 / 2,28 / 2,37 / 2,43 / 2,36 / 2,31
Ce n’est pas très satisfaisant car c’est très irrégulier. Il faut que je bosse ça la semaine prochaine. De tout de manière, je n’ai pas le choix sinon je vais me faire botter les fesses par ma DRW.
Je termine la séance sur un circuit de préparation physique générale pour vider l’énergie qu’il me reste.

Vendredi : Running au lac des Minimes
Mon jeudi de l’ascension a été mis au profit de ma petite famille et nous en avons bien profité (zoo, cirque). Par conséquent, je n’échappe pas à une sortie ce midi-là. Les jambes sont lourdes et l’envie n’y est pas. Je me faufile entre les piétons et j’arrive enfin sur mon nouveau terrain de jeu : le lac des Minimes. Le tour du propriétaire me donne la pêche et la visite est très agréable.
D’ailleurs, la semaine prochaine je ne ferai pas de crochet par le château et je viendrai directement ici afin de poursuivre la découverte.

Dimanche : Trail sous la pluie
Je pars pour 1h45 de trail en forêt de Carnelle quand je me fais surprendre par une pluie intense. Je lève le pied car les chemins sont très glissants.
Ça monte et ça descend. Les kilomètres s’enchaînent et je commence à ressentir la fatigue. La sortie se transforme en rando-trail. Je finis rincé mais content.

Bilan de la semaine
Nombre de séances : ok
Programme des séances : ok
PPG : 1 sur 3
Me faire des abdos d’acier est la priorité de ma semaine. Il faut que je me force à mettre le réveil un peu plus tôt pour m’y mettre. C’est indispensable !!
D’autre part, j’allonge tranquillement mes sorties longues. L’objectif en terme d’entraînement est de tourner 2 heures et de mixer avec le VTT afin de m’habituer à ce type d’effort.

JourDuréeDistance km
Mardi55'6.5
Vendredi55'7
Dimanche1h4515
3h3528.5

CR : du 7 au 13 mai 2012

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : Reprise VMA

Je profite de ce jour férié pour me rendre au stade dans l’après-midi. Après 15′ de chauffe et les gammes habituelles, je démarre ma série de 8 fractions de 100m.

J’arrive à toutes les tenir en 20 et 22 secondes. La fatigue est intense et elle me pèse jusqu’au soir. J’espère que ça ira mieux la semaine prochaine.

Jeudi : Running Speed

Ca a été juste pour que je réalise ma sortie du midi!!

Avec 2 RV et 1 réunion,  ça s’annonçait difficile mais j’ai réussi à m’organiser. Ouf!! J’aurai pu être en manque de running!!

Je commence à bien prendre le rythme et à bien profiter de cette pause du midi pour me vider la tête. D’ailleurs, j’ai découvert le lac Minime à coté de l’INSEP. Super sympa!! Je sens que ça va devenir mon QG d’entraînement. Ce lieu est vraiment une belle découverte. Je vous le recommande.

Allez la semaine prochaine, je prends des photos pour vous montrer ce spot!!

Dimanche : Running en forêt

Encore un changement dans mon train, train : la foret de Carnelle est désormais mon nouveau terrain de jeu pour les sorties longues. Chemins vallonnées, beau temps : tout est réunit pour passer un bon moment!!

Je me lâche enfin et les jambes prennent les commandes. Ça fait du bien!! Mais la prochaine fois j’étudierai le parcours histoire de ne pas me perdre.

Bilan de la semaine :

J’ai réalisé une excellente semaine de running en respectant mon plan de marche et en gérant la fatigue. D’ailleurs, la semaine prochaine je reste sur ces même principes et j’intègre un peu de préparation physique générale et peut être une quatrième séance contenu du jeudi férié.

JourDuréeDistance km
Mardi45'5
Jeudi45'6
Dimanche1h3013
3h24

Le prudent

image047

Quand il était petit, le Prudent jouait souvent à la bonne paye avec ses frères /sœurs /cousins /cousines /parents /grands-parents /oncles / tantes / amis. Il mettait ainsi de côté chaque carte « en cas de besoin » qu’il piochait « parce qu’on ne sait jamais ».

Le Prudent respecte les limitations de vitesse, ne traverse que quand le petit bonhomme traverse aussi, prend un bain à 37° pour éviter les brûlures, dort avec ses chaussettes pour ne pas avoir froid aux pieds, se lave les mains au gel désinfectant 28 fois par jour.

Lors de ses voyages dans le vaste monde, il a toujours tout la crème anti-moustique, le gel anti-moustique, le bracelet anti-moustique, la bougie anti-moustique. Tout ça, c’est en cas de besoin, « parce qu’on ne sait jamais… »

Pour courir, c’est pareil.  Il a tout l’attirail du parfait runner et bien sûr, toujours en double parce qu’…  Enfin bref, c’est un panneau publicitaire à lui tout seul.

Pour être sûr de ne jamais avoir de pépin, le Prudent a :

– les dernières chaussures Panthère* qui massent le petit orteil en cas de crampe.

– le dernier maillot Oasis* qui, en plus d’évacuer la transpiration (ses voisins de macadam l’en remercient d’ailleurs), fait également sparadrap anti-irritation de tétons, contient une poche pour le lecteur MP3 (poche qui lui servira à mettre sa crème relaxante, en cas de besoin)

– la crème Musculator* à mettre avant la course, celle à appliquer pendant (avec tout un système de distribution programmée et de massage automatique afin d’éviter tout arrêt pouvant conduire à une production intensive d’acide lactique, ce qui pourrait lourdement l’handicaper et le conduire à une issue finale qui n’est pas celle envisagée au départ) et enfin, celle à appliquer après la course par une professionnelle avec finition… Euh, on s’égare là !

– Mais ce n’est pas fini. Il court avec les chaussettes 3000*, les chaussettes des vrais runners ! Elles sont magiques celles-là. D’ailleurs il ne les quitte plus. Il s’entraîne avec, il mange avec, il dort avec, il… Bref, sa vie n’aurait pas de sens sans elles.

– De même il possède tous les gels Oversims* : ceux qui donnent de l’énergie au départ, ceux qui aident à monter les côtes, ceux qui font passer les lignes droites plus vite, ceux qu’il faut prendre au 4ème km puis tous les 600m jusqu’au 7ème km, ceux qui rendent aimables, ceux qui donnent les fesses roses, ceux qui conduisent à ta place au retour, ceux qui courent à ta place, ceux qui prennent un café à ta place aussi et même ceux qui font la causette à ta femme et plus si affinités  (mais ils sont plus chers !).

Le Prudent est un pro de l’anticipation. A chaque situation, il imagine toujours 2 scénarios : Le 1er a une issue positive, le 2ème… n’existe pas. Le Prudent prévoit toujours tout !

A chaque course, le tracé du parcours est méticuleusement étudié. Chaque dénivelé, chaque passage délicat est étudié au millimètre pour que chaque centimètre soit mentalement préparé. Rien ne doit venir le perturber le jour J.

D’ailleurs, dans son sac, il a 16 tenues différentes afin de parer à tout événement météorologique ou géologique : vent, pluie, soleil, froid, chaleur, neige, grêle, tempête tropicale, ouragan, typhon, séisme, tsunami.

Vous l’avez compris, en plus d’être prudent, ce spécimen est prévoyant et donc prévisible. Autant dire que de ce fait, bah…, euh…, le Prudent est chiant !

Alors, un petit conseil : Si vous croisez un Prudent, vous pouvez déposer le plateau du « monopoly » dans la boite de « la bonne paye », remplacer l’anti-moustique par l’anti-cafard,  mettre un lecteur MP3 dans la poche prévue à cet effet, engager Robert pour le massage de fin de course, échanger ses chaussures avec des espadrilles, planquer ses lacets, piquer ses épingles à nourrice, percer ses gels, …

Bref, vous pouvez mettre un peu de folie dans sa vie !

 

CR du 30 avril au 6 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jeudi : Running dans le bois de Vincennes

Aujourd’hui, je mets en œuvre mes nouvelles habitudes en allant courir ce midi pendant 35′, direction le stade Perching à environ 5km. Plutôt excité par la nouveauté, j’accélère la foulée en zigzagant entre les passants. Cela me donne l’impression d’être à part et de fuir la routine. Ça change les idées!!

Je traverse le château de Vincennes et j’entre dans le bois en reprennent un rythme plus cool. J’ai de bonnes sensations et je finis tranquillement ma petite séance.

Samedi : 1 heure

3 semaines sans avoir couru plus d’une heure : je me dis que ça va être dur!!

Chaussures lassées et casquette vissée sur la tête, je m’élance sur mon parcours habituel à contresens pour changer. Je le fais rarement car il est en pente tout du long.

Je peine un peu mais cela me redonne le goût de l’effort et l’envie de m’entraîner.

Bilan de la semaine

C’est la reprise. J’affectionne cette période : je fais le point sur ma préparation, je teste de nouvelles habitudes, je n’ai pas de contrainte alimentaire, je commence à me projeter dans mes nouvelles courses…

Bref, je fais ce qui me plait avant de m’immerger en mode guerrier runner.

Vive le running!!

JourDuréeDistance km
jeudi35'3.5
samedi1h7.5
1h3511

CR 2 Avril au 13 Avril : J-2 dans ma bulle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces dernier temps ont été pauvres en running :

Mardi : sortie sur piste écourtée à cause de l’orage,

Jeudi : séance remplacée par une sortie en famille bien agréable,

Dimanche : Sortie d’une heure tranquille et la veille une bonne sortie de 35′ dont 2km à l’allure marathon,

Mercredi : 15’ de footing et 2km à allure marathon

Alors, j’ai commencé à flipper…

Mais avec le soutien de mes proches j’ai repris confiance en moi. Je visualise la course et les erreurs à ne pas faire :
– respecter ma vitesse de croisière de 9,3km/h sans me prendre pour superman,
– ne pas marcher lors des ponts Napoleon III et ses 2 autres potes
– prendre une petite crème relaxante en cas de crampe
– être chargé d’images positives pour ne pas flancher dans les moments de moins

Franchement,  j’espère respecter ce plan de route afin de réussir et  que le temps soit des nôtres,

alors…

J’y crois à mort!!!

JourDuréeDistance km
Mardi12'2
Dimanche50'7
Mercredi30'4
1h3213

CR 26 Mars au 1er Avril

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : la piste c’est fantastique

Ce soir, C’est 6X 800 sur piste. J’avoue que c’est l’idéal pour la VMA.

Après 10′ de chauffe, je m’élance pour la 1ère fraction que je boucle en 4’22. Puis j’enchaîne les suivantes avec des temps entre 4’14 et 4’27. Je suis donc bien régulier en me concentrant sur mon souffle et ma foulée. D’autre part, j’ai constaté que mon geste de foulée n’est pas encore complètement naturel mais il commence à venir. Je vais continuer à travailler ça. Quand ce sera acquis je commencerai à travailler les jambes pour gagner en dynamisme et en vitesse.

Enfin, j’ai les tendons des genoux qui me tirent. C’est dû au changement de nature de sol. Il faut le temps de s’habituer va le faire!!

Jeudi : Sortie entre voisin

Nous partons pour une petite sortie de 45′ : l’effort n’est pas intense mais l’ambiance est sympathique. En plus, parler pendant le footing fait bien travailler le souffle!!

Mon genou va mieux. A 2 semaines de l’objectif, ça commençait à me stresser. Vous connaissez la peur de la course. Je cherche des raisons pour ne pas y aller.

Quelle flippe!!!

Dimanche : dernière Sortie Longue

Pour cette sortie, je me lâche : 30′ de footing et 2 X 20′ à allure Marathon.

Ça y est, j’ai trouvé  ma vitesse de croisière soit entre 9,2 et 9,5. Il n’y a plus qu’à y aller.

Move, Move, Move !!!

Bilan de la semaine

Y a pas à dire, la pression monte : blessure imaginaire, alimentation pas équilibrée, j’ai un peu de mal à aller m’entraîner… Heureusement que j’ai mes collègues !!! Je connais ça. Ce sont les symptômes qui montrent  que l’événement approche à grand pas. Alors, je vais rester concentrer jusqu’au bout contrairement à l’année dernière. Ce serait dommage!!

De plus, je n’aurai pas de chevalier servant pour m’accompagner jusqu’à la ligne d’arrivée alors je me mets mode guerrier afin de ne rien laisser au hasard et réussir mon temps souhaité soit entre 4h30 et 5h, surtout que je ne peux pas me permettre de décevoir ma chaleureuse équipe de supporters !

D’ailleurs, j’en profite pour faire une spéciale dédicace au Boss, à sa DRW ainsi qu’à mon filleul  Gregoire qui ne peuvent pas être présent.

Grégoire, ne t’inquiète pas, même si tu n’es pas encore à l’air libre, on pense déjà à toi et je serai là pour toi, à ton écoute. D’ailleurs, je remercie encore tes parents de leur confiance. Ils peuvent également compter sur ma DRW qui m’aidera à assurer comme un pro pour mériter ma médaille d’or du super parrain !

JourPerf 1 à 3DuréeDistance km
Mardi31h8
Jeudi3457
Dimanche21h3014
Totaux :3h1529

CR 19 au 25 mars

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mardi : 1000m, 1000m, 1000m, 1000m, 1000m

Ce soir, je vais assurer! Tout est réuni pour que je réalise une bonne sortie. (température, forme et concentration). 6 X 1000m en moins de 6′ sont au programme.

Les temps de mes fractions sont les suivants : 5.49 / 5.40 / 5.35 / 5.45 / 5.18 / 5.50. Aucune ne sont au dessus de 6′. Yes!!

J’ai fait mon max pour bien coordonner mes bras, ma respiration et ça a enfin payé. Pourtant le terrain était caillouteux et vallonné. Il faut que je trouve mieux la prochaine fois.

De plus, il faut que je travaille la régularité de mon rythme car ce n’est pas encore ça, mais tout arrive à qui sait attendre.

Jeudi : Bonne sortie (1h 9,5km)

Les jours rallongent pour mon plus grand plaisir même si je finis la séance dans la nuit.

Je me force à tenir un rythme régulier mais une côte me fait lever le pied. Heureusement que le brother est là pour me booster. C’est un peu dur surtout après une longue journée de taf.

Je sais que ces efforts vont payer. Alors, je reste motivé sur l’objectif.

Dimanche : Pas de jus (1h, 7km)

Je me prépare pour ma sortie dominicale même si la motivation n’est pas là. J’ai fait des écarts alimentaires et je les paye dès les première foulées.

Le soleil tape et il me vide de mon énergie. Je tiens pendant 30 minutes et je n’ai plus de jus. Alors, je rentre en marchant. Ça me fait un coup au moral mais le marathon n’est pas aujourd’hui donc j’ai encore du temps.

Bilan de semaine : du plus et du moins

J’ai tenu mes 3 séances mais je n’ai pas pu embrayer la quatrième par manque de temps et d’envie. Je compense par une balade familiale en forêt. Je trouve que la préparation commence à être longue et fatigante.

Mais, je vais tenir jusqu’au bout et ne pas trop m’écouter.

Vivement la ligne d’arrivée!!

JourPerf 1 à 3DuréeDistance km
Mardi31h8.6
Jeudi2456.6
Dimanche2555.80
Totaux :2h4020.80

CR 12 au 18 mars

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi : ça repart!
Un peu enrhumé en début de semaine, j’ai décalé ma séance à ce soir. C’est parti pour 3000m en 19′, 2000m en 13′ et 1000m en 6′.
J’aborde cette séance avec concentration. Je suis seul et j’en profite pour repenser à tous les fondamentaux que je dois mettre en oeuvre. (respiration, rythme régulier, mouvement de bras et dynamisme)
La 1ère fraction est très agréable et je la réalise en 18’17 , puis la seconde en 12’40 et la suivante en 6’35 . J’ai un peu de mal sur la dernière. 2′ entre chaque fraction, ce n’est pas suffisant. Mais, je me suis bien fait plaisir. D’ailleurs, courir seul me permet d’être bien concentrer sur ma course. Donc, je pense que je ferai les prochaines sorties à allure Marathon seul, histoire de mémoriser ma vitesse.

Jeudi : tranquillou, tranquillou!
Ce soir,c’est détente après ma sortie de la veille. Je sors avec le Brother. 50′ d’endurance sont au programme et nous les avalons tranquillement en nous racontant nos séances respectives.
Convivialité et détente, que du bonheur!!
D’autre part, le voisin a attrapé le virus running. Il souhaite réaliser une deuxième séance dans la semaine et peut être participer à une course. Encore un autre malade!!!
Par ailleurs en épluchant les données de mon garmin, j’ai réalisé que mes moyennes ne reflètent pas la réalité. C’est à cause du fait que je ne trouve pas le satellite immédiatement. Donc à l’avenir dés que je le capte, j’appuie sur lap et les données seront vraiment fiables pour le reste de la séance. Vive la technologie.

Dimanche : Sortie longue sous la pluie
Nous partons pour une sortie longue d’1h30 plutôt pluvieuse. Je suis en petite forme car le rhume de début de semaine était au bout du compte une sinusite. Donc, le doc m’a recommandé antibio et corticoïde en guise de traitement. J’espère ne pas être pris au contrôle anti-dopage!!
Nous commençons la séance à un bon rythme et l’ambiance est studieuse.
Par ailleurs, je réfléchis à créer une nouvelle rubrique intitulée : Parlons de la pratique du running! Celle-ci sera une synthèse de mes réflexions sur la pratique du running. Je vais évoquer les sujets qui me tiennent à coeur et que j’espère pertinents. J’ai déjà mon 1er thème : Comment réaliser une préparation Marathon à 2 quand la différence de niveau est évidente?
Vous verrez!!

Bilan de la semaine : mitigé
D’une part, je ne suis pas très content de moi car pas d’adbo, pas de gainage et seulement 3 séances de running. D’un autre coté, j’ai une bonne raison médicale. Je vais me reprendre cette semaine.
D’autre part, J-4 semaine et 1,5kg de perdu en 2 semaines me motivent à respecter mon tableau de marche scrupuleusement.
Pourvu que ça dure!!

 

JourPerf 1 à 3DuréeDistance km
Jeudi2334.5
Samedi31h8.7
Dimanche2527.61
Totaux :2h2520.81

CR 5 AU 11 mars

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jeudi : reprise en douceur

J’ai privilégié la récupération en ce début de semaine et j’ai repris par une petite sortie de 35′. Je n’ai pas de courbature et aucune sensation de fatigue. A défaut d’une bonne performance sur le semi, je récupère rapidement. L’entraînement aura servi à ça!

D’autre part, en plus de me soutenir moralement, ma DRW va m’aider dans mon entraînement. Nous avons décidé de faire une séance d’abdo/gainage ensemble, 3 fois par semaine. Entre nous, seul je n’arrive pas à mis tenir !

Hé! Je vous vois déjà venir… C’est hyper sérieux ces séances!! Et surtout, c’est le Boss qui le dit… !

Samedi : ça le fait bien!

Aujourd’hui, j’ai la niaque! 15′ de footing et 40′ à allure marathon. Ça fait plaisir. Surtout que je ne pensais pas en faire autant.

Par ailleurs, cette sortie me fait penser qu’une séance supplémentaire par semaine serait peut être une bonne idée. Je vais tester la semaine prochaine et voir ce qu’en pense le Boss.

Dimanche : Forcément, séance plus light!

Je chope le Brother au passage et nous attaquons tranquillement notre sortie dominicale. Un long faux plat me coupe les jambes mais je m’accroche jusqu’au bout. Une autre leçon que j’ai retenue c’est que je ne me suis pas habitué à me faire mal à l’entraînement. Donc, j’aborde les séances à allure marathon avec le plus grand sérieux.

Bilan de la semaine :

Je pense avoir réalisé une bonne petite semaine de reprise. J’ai  bien récupéré et j’ai une grosse envie !!

D’autre part, je vais plus me concentrer sur ma respiration car mon Brother m’a fait remarqué que parfois je courais presque en apnée. C’est compliqué le running. On dirait un cours de physique!!

TIC,TAC,TIC,TAC, …  J-5 semaines

Le compte à rebours est déclenché jusqu’au MDP. Par conséquent, je suis ultra concentré. Entraînement,  alimentation et récupération sont maintenant mes seules priorités.

Vivement la suite !!

JourPerf 1 à 3DuréeDistance km
Jeudi2334.5
Samedi31h8.7
Dimanche2527.61
Totaux :2h2520.81